FNESO

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Historique de l'ostéopathie

Envoyer Imprimer PDF

Bref historique de l’Ostéopathie

La médecine ostéopathique est fondée sur le principe que tous les systèmes du corps sont intimement liés et dépendants les uns des autres pour le maintien d’une bonne santé. Ce concept a été développé à partir de 1874 par Andrew Taylor Still, qui a reconnu l'importance du traitement de la maladie dans le contexte de l'ensemble du corps.

Le terme Ostéopathie est à considérer par son étymologie anglaise « path », la voie, comme étant le traitement par l’intermédiaire des os.

A.T. Still est né en Virginie en 1828, fils d'un pasteur méthodiste et médecin. Très vite, il a décidé de suivre les traces de son père et de devenir lui-même médecin. Après avoir étudié la médecine, Still s’est installé officiellement dans l'État du Missouri. Au début des années 1860, il a complété sa formation au collège de médecine et de chirurgie de Kansas City (Missouri) et a continué à servir comme chirurgien dans l'armée de l'Union pendant la guerre civile (1860-1865).

Après cette guerre et après la mort de trois de ses enfants de méningite, en 1864, Still a conclu que les pratiques médicales de son époque étaient souvent inefficaces, voire parfois nuisibles.

Il a consacré les dix années suivantes à l'étude du corps humain afin de trouver de meilleures façons de traiter la maladie.

Ses recherches et observations cliniques l'ont amené à considérer que le système musculo-squelettique jouait un rôle vital dans la santé et la maladie. Il a conclu que le corps contenait tous les éléments nécessaires pour maintenir la santé, s’ils étaient correctement stimulés.

Still en a déduit que, grâce à l'utilisation de techniques manuelles, la correction des problèmes sur la structure du corps améliorait les fonctions de ce dernier, notamment la capacité à se réguler lui-même. Il a également promu l'idée d’une médecine préventive et fait sienne la philosophie selon laquelle les praticiens devraient se concentrer sur le traitement de l'ensemble du corps, plutôt que sur la maladie acquise.

Ces principes fondamentaux ont constitué la base d'une nouvelle approche, la médecine ostéopathique. Still a alors ouvert la première école de médecine ostéopathique à Kirksville (Missouri) en 1892.

Ses successeurs ont continué à améliorer cette discipline en élargissant le concept par l’introduction de la dimension crânio-sacrale (William Garner Sutherland) et myo-fasciale du corps humain.

 

En 1910, la formation s’est structurée sur tout le territoire des États-Unis où il a été décrété que les écoles d’Ostéopathie devaient adopter un système d'enseignement supérieur. Puis, en 1930, la profession ostéopathique américaine a adopté le modèle médical de l'enseignement ostéopathique qui intègre toutes les pratiques diagnostiques et thérapeutiques classiques de la médecine, y compris la pharmacologie, la chirurgie et l'obstétrique.

En 1917, l’Ostéopathie a pris racine en Europe grâce à John Martin Littlejohn, élève de Still puis professeur au collège de Kirksville, qui a fondé la British School of Osteopathy. En France, la première trace de l'Ostéopathie remonte à 1913 par la parution d’un manuel de pratique ostéopathique. Mais la véritable racine française débute en 1950, par la création par Paul Gény de l’Ecole Française d’Ostéopathie. Pendant une quarantaine d’années, la formation était réservée aux titulaires d’un diplôme médical ou para-médical qui accédaient aux études par alternance.

C’est à partir des années 1990 que la formation initiale post-bac s’est structurée et est devenue progressivement le modèle standard de formation de la profession. Le gouvernement français a légalisé la profession d’ostéopathe par la Loi 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé. Le décret 2007-437 du 25 mars 2007 a jeté les bases de la formation et de l’agrément des établissements. Le décret 2014-1505 du 12 décembre 2014 est actuellement le texte en vigueur relatif à la formation en Ostéopathie, les établissements ayant l’autorisation légale de dispenser cette formation ont été officiellement reconnus par décret à la date du 07 juillet 2015.

 

 

FNESO - Fédération Nationale de l’Enseignement Supérieur en Ostéopathie